Auteur : Michel Santi

L’Euro et les dinosaures

octobre 16, 2019 1

Un banquier central est-il un lanceur d’alerte ? Toujours est-il que Mario Draghi, Président de la BCE jusqu’à la fin de ce mois, est sous le feu d’attaques publiques sans précédent de la part d’anciens collègues éminents qui l’accusent de mener une politique monétaire avec un «diagnostic erroné». Ce collectif d’Ancien Régime de banquiers centraux qui…

Par Michel Santi

Inflation des prix, déflation des politiques

octobre 7, 2019 4

Vous croyez comprendre l’inflation? Permettez-moi de vous contredire car elle n’est aucunement la résultante d’une expansion irraisonnée de la masse monétaire qui se traduirait mécaniquement en une hausse des prix. Ce terme d’ “inflation” galvaudé, employé sans scrupule par les détracteurs des banques centrales, par les prophètes de malheur dont le fonds de commerce est…

Par Michel Santi

Les déficiences économiques de nos dirigeants politiques

septembre 15, 2019 4

  La “japanification” de nos économies occidentales dont je parle et que je décris depuis des années atteint aujourd’hui son point culminant car les deux banques centrales les plus influentes du monde -BCE et Fed- (re) sortent la grosse artillerie dans le but de faire davantage pression sur leurs taux d’intérêt. Les débats houleux –…

Par Michel Santi

La Compliance et la Banque dans un monde qui change

septembre 2, 2019 2

  La montée en puissance des départements ”compliance” (en français : conformité) des banques s’explique par les amendes imposées par les régulateurs et services judiciaires occidentaux, principalement américains. Après les attaques du 11-Septembre, après le « Patriot Act », après les sanctions US à l’encontre de l’Iran, de la Russie, de certains intervenants mexicains et…

Par Michel Santi

Les économistes contre le peuple

août 26, 2019 1

Franklin Delano Roosevelt avait en son temps renvoyé John Maynard Keynes, un des économistes les plus influents et les plus brillants du XXème siècle, qualifié de «mathématicien peu pratique» par ce Président. Dans son allocution d’adieu, Eisenhower avait quant à lui mis en garde ses concitoyens à l’encontre des technocrates au pouvoir, ceux-là mêmes qualifiés…

Par Michel Santi