Misère et opulence

Misère et opulence

unnamed

Misère et opulence

Chronique d’austérité globalisée

Sous sa forme actuelle, la monnaie unique est un vecteur de schizophrénie économique, une machine à créer du chômage et des inégalités. Que l’euro – qui n’est décidément plus aujourd’hui le symbole de l’unité européenne – soit donc déconstruit ! Sans doutes les pères fondateurs commirent-ils une très regrettable erreur en choisissant une monnaie – et donc de l’argent ! – comme symbole de l’Union européenne. Remettons de la flexibilité au sein de cette Union, et n’hésitons pas, au passage, à en diluer l’esprit mercantile en relativisant la valeur accordée à l’argent. Car le citoyen européen n’a pas demandé cette dette publique colossale, comme il n’en est pas responsable.

Ce ne sont pas les dépenses sociales qui sont coupables d’avoir creusé nos déficits. Ce sont les sauvetages bancaires d’établissements ayant amassé des fortunes par la grâce de la financiarisation, elle-même destinée à une anesthésier une population européenne dont les revenus étaient inversement proportionnels à la productivité de ses entreprises. Européens : avez-vous vraiment voulu de cette dette ? Êtes-vous seulement conscients que ce débat sur l’austérité n’est que la version moderne de la lutte des classes ?

Préface aimablement rédigée par Romaric Godin, Rédacteur en chef auprès de “La Tribune”

 

 

Vous pouvez commander cet ouvrage directement à votre libraire habituel ou sur internet chez les éditions Harmattan.
ou sur le site de la Fnac.
ou encore sur Amazon

Livre paru le 30/12/2014
ISBN :           2343053324
EAN :    978-2343053325

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.