Catégorie : banques centrales

L’Euro et les dinosaures

octobre 16, 2019 1

Un banquier central est-il un lanceur d’alerte ? Toujours est-il que Mario Draghi, Président de la BCE jusqu’à la fin de ce mois, est sous le feu d’attaques publiques sans précédent de la part d’anciens collègues éminents qui l’accusent de mener une politique monétaire avec un «diagnostic erroné». Ce collectif d’Ancien Régime de banquiers centraux qui…

Par Michel Santi

Apocalypse now ?

août 8, 2019 3

  Le moment de vérité approche-t-il : cette purge globale des marchés financiers remettant en question fondamentalement la politique menée avec assiduité par les banques centrales depuis une dizaine d’années ? Nous vivons quand même une époque sans précédent où, avec un taux de chômage exceptionnel de 3.8%, avec la plus longue expansion économique de leur Histoire,…

Par Michel Santi

La danse du dollar

août 5, 2019 3

  L’argent n’est pas à prendre à la légère : ce n’est pas une denrée quelconque ou une pâte que l’on modèle selon les besoins du moment. Ce n’est pas non plus un lubrifiant. L’argent est très probablement l’institution la plus déterminante de notre système capitaliste. Seul et unique instrument de mesure du travail accompli,…

Par Michel Santi

La danse du dollar

novembre 26, 2018 0

L’argent n’est pas à prendre à la légère : ce n’est pas une denrée quelconque ou une pâte que l’on modèle selon les besoins du moment. Ce n’est pas non plus un lubrifiant. L’argent est très probablement l’institution la plus déterminante de notre système capitaliste. Seul et unique instrument de mesure du travail accompli, de…

Par Michel Santi

Banques centrales: le bouc émissaire facile

octobre 29, 2016 0

Les taux d’intérêt nuls n’ont pas produit les effets dévastateurs annoncés par une multitude d’économistes et d’analystes. Ils n’ont pas dégénéré en hyperinflation et n’ont pas précipité le défaut de paiement des pays les ayant mis en place. De même, où sont les mauvaises augures et catastrophistes qui faisaient il y a encore peu leur…

Par Michel Santi

Les banques centrales et le vodou

septembre 18, 2016 0

Les beaux jours des banques centrales et de leurs «baisses de taux quantitatives» sont révolus. Considérées pendant plusieurs années comme instrument privilégié de relance de la croissance, elles furent même pulvérisées par la Suisse qui fut la première à officiellement instaurer les taux négatifs. La banque centrale la plus puissante au monde –la Réserve fédérale…

Par Michel Santi

Quelque chose doit craquer

avril 20, 2016 0

La stagnation séculaire qui infecte nos économies porte en elle les germes de l’instabilité et des tourmentes financières. Comme les taux d’intérêt et comme la création monétaire sont les seules armes encore à disposition des seules institutions publiques disposant encore de quelques pouvoirs dans notre monde moderne, leur activation en vue de renflouer nos économies…

Par Michel Santi

Les Banques Centrales, ultime rempart contre la dépression

mars 15, 2016 0

Notre monde est truffé de déficits, d’endettements publics et privés. De même est-il buriné par les processus délicats de réductions généralisées (volontaires ou forcées) de ces dettes, plus connus sous l’appellation générique de «deleveraging». Dans ce monde tourmenté et en déséquilibre permanent, le métier de banquier central requiert doigté, finesse et anticipation permanente. En réalité,…

Par Michel Santi

La disparition programmée du cash

février 28, 2016 0

En Suède, l’Eglise a dû s’adapter car les fidèles portent avec eux de moins en moins d’espèces. Il est donc devenu courant que, pour le service dominical, l’écran géant des églises situées dans des villes comme Stockholm affiche son compte bancaire, permettant ainsi aux paroissiens de sortir leur téléphone et de payer instantanément en faisant…

Par Michel Santi

Si la droite savait, si la gauche pouvait?

février 16, 2016 0

Les taux négatifs ne semblent pas compatibles avec notre système bancaire actuel. Les établissements bancaires ayant effectivement le plus grand mal à faire des bénéfices dans un environnement de taux d’intérêt négatifs, c’est donc l’ensemble de notre tissu économique qui se retrouve ébranlé alors que notre monde s’enfonce jour après jour davantage dans ce paradigme…

Par Michel Santi

Wall Street: comment achever la bête immonde?

février 9, 2016 0

Quelle est la raison profonde – intime –des crises financières ? Comment sont provoqués les kracks et pourquoi les bulles implosent-elles ? Toujours pour une simple et unique raison qui est que les paris irraisonnés et démesurés entrepris par le monde de la finance le sont avec de l’argent emprunté ! Le dernier épisode de…

Par Michel Santi

A l’aube d’un cataclysme monétaire et financier

décembre 18, 2015 0

C’est l’abondance des liquidités qui a propulsé les marchés financiers et l’ensemble des actifs depuis 2009. Cette gigantesque reflation, orchestrée à coups de 10 à 12 trillions de dollars injectés dans le système, a été la source principale ayant autorisé une euphorie globale puisque 80% de la hausse des marchés boursiers depuis 2009 est redevable…

Par Michel Santi

A l’aube d’un cataclysme monétaire et financier

octobre 5, 2015 0

C’est l’abondance des liquidités qui a propulsé les marchés financiers, comme l’ensemble des actifs d’une manière générale, depuis 2009. Cette gigantesque reflation, orchestrée à coups de 10 à 12 trillions de dollars injectés dans le système, a été la source principale et fondamentale ayant autorisé une appréciation, voire une euphorie, globale puisque certains analystes attribuent…

Par Michel Santi

Les pauvres, mal aimés des banques centrales

octobre 13, 2014 0

L’expérience inédite et quasi révolutionnaire de la Réserve fédérale américaine touche à sa fin. Cette institution courageuse et avant-gardiste qui, aux lendemains de l’implosion immobilière des subprimes et suite à la déconfiture retentissante de Lehmann, avait ramené ses taux à zéro avant de se lancer à corps perdu dans les baisses de taux quantitatives est…

Par Michel Santi

Et pourtant il tourne !

juin 23, 2014 0

Le keynésianisme fonctionne! Il nous aide à comprendre la crise économique et financière européenne, il nous en indique clairement les motifs et met en évidence les responsabilités. Idem pour les rares succès figurant au palmarès des politiques économiques mises en place en Europe depuis le déclenchement du psychodrame, toutes redevables au keynésianisme. Ceux qui, stigmatisant…

Par Michel Santi

Quo Vadis Draghi ?

juin 10, 2014 0

Cette Banque centrale européenne qui, en 2011, soit en pleine crise mondiale et à l’aube des déboires européens, avait trouvé le moyen de remonter par deux fois ses taux d’intérêt (le 7 avril et le 7 juillet). Cette même BCE est donc la première banque centrale majeure à avoir franchi le Rubicon des taux négatifs…

Par Michel Santi

Le chômage élevé profite-t-il aux entreprises ?

mai 12, 2014 0

Chers lecteurs, je me permets de remettre en ligne d’anciens articles – néanmoins toujours d’actualité – car je suis en pause jusqu’à début juin. Les banques centrales de nos pays occidentaux peuvent se targuer d’une victoire totale sur le front de la lutte contre l’inflation ces trente dernières années. Si elles ont en effet pu…

Par Michel Santi

Pour réussir, la BCE devra se montrer irresponsable !

mai 7, 2014 0

Le taux d’intérêt est l’arme par excellence à disposition de la banque centrale lui permettant de mener à bien sa mission. Bien plus qu’une mission en réalité: un devoir qui consiste à régler ce même taux et à en optimiser tant le niveau que l’usage dans un objectif macro économique double et crucial pour le…

Par Michel Santi

Du sang et des larmes !

mars 25, 2014 0

Tout le monde le sait, et tous les économistes sensés connaissent le remède : la Banque centrale européenne doit évidemment assouplir sa politique monétaire. En d’autres termes, s’arranger pour que les taux d’intérêt réels baissent dans une Europe périphérique assommée par les dettes et dans une Union qui, dans son écrasante majorité, souffre d’une croissance…

Par Michel Santi

Le salut par le “politique”

mars 17, 2014 0

La plaie de notre temps se résume en une inéluctable décrue de la capacité industrielle de nos nations occidentales. C’est ce déclin qui est fondamentalement responsable de nos croissances anémiques, un temps masquées par la progression des endettements. Pour autant, serons-nous secourus par l’accélération des dépenses des marchés émergents et par le creusement de nos…

Par Michel Santi