Dollar et Inflation

October 31, 2009 0 By Michel Santi

Le contrôle des prix fut décidé par Nixon en 1971 moins du fait de pressions inflationnistes intérieures aux USA que des conséquences prévisibles clairement inflationnistes de la dévaluation annoncée et planifiée du Dollar.

En réalité, les données historiques indiquent une corrélation tout compte fait relativement négligeable entre le niveau du billet et le taux de l’inflation aux Etats-Unis sachant que la corrélation dite “positive” pencherait plutôt pour une impulsion déflationniste d’un Dollar faible… Depuis la dévaluation du billet vert par Nixon en 1971, la monnaie Américaine ayant en fait baissé 23 ans sur les 31 années considérées ( soit environ sur deux tiers de la période ), cette tendance lourde de dépréciation du Dollar n’a pas été accompagnée de son équivalent en termes inflationnistes.

Cette théorie de la monnaie faible systématiquement génératrice d’inflation est donc souvent discréditée par la “vie réelle ” et par la flexibilité des économies … tout comme l’est du reste l’autre théorie selon laquelle les cours des matières premières seraient inversement proportionnels au Dollar. Pourtant, la corrélation entre les prix du Pétrole et la monnaie US était bel et bien positive entre 1970 et 1990: En effet, le Pétrole étant libellé en Dollars, la progression des cours énergétiques forçait l’Europe et le Japon entre autres à se porter acquéreurs de toujours plus de Dollars afin de se payer les mêmes quantités de Pétrole…