Catégorie : banques centrales

Et pourtant il tourne !

juin 23, 2014 0

Le keynésianisme fonctionne! Il nous aide à comprendre la crise économique et financière européenne, il nous en indique clairement les motifs et met en évidence les responsabilités. Idem pour les rares succès figurant au palmarès des politiques économiques mises en place en Europe depuis le déclenchement du psychodrame, toutes redevables au keynésianisme. Ceux qui, stigmatisant…

Par Michel Santi

Quo Vadis Draghi ?

juin 10, 2014 0

Cette Banque centrale européenne qui, en 2011, soit en pleine crise mondiale et à l’aube des déboires européens, avait trouvé le moyen de remonter par deux fois ses taux d’intérêt (le 7 avril et le 7 juillet). Cette même BCE est donc la première banque centrale majeure à avoir franchi le Rubicon des taux négatifs…

Par Michel Santi

Le chômage élevé profite-t-il aux entreprises ?

mai 12, 2014 0

Chers lecteurs, je me permets de remettre en ligne d’anciens articles – néanmoins toujours d’actualité – car je suis en pause jusqu’à début juin. Les banques centrales de nos pays occidentaux peuvent se targuer d’une victoire totale sur le front de la lutte contre l’inflation ces trente dernières années. Si elles ont en effet pu…

Par Michel Santi

Pour réussir, la BCE devra se montrer irresponsable !

mai 7, 2014 0

Le taux d’intérêt est l’arme par excellence à disposition de la banque centrale lui permettant de mener à bien sa mission. Bien plus qu’une mission en réalité: un devoir qui consiste à régler ce même taux et à en optimiser tant le niveau que l’usage dans un objectif macro économique double et crucial pour le…

Par Michel Santi

Du sang et des larmes !

mars 25, 2014 0

Tout le monde le sait, et tous les économistes sensés connaissent le remède : la Banque centrale européenne doit évidemment assouplir sa politique monétaire. En d’autres termes, s’arranger pour que les taux d’intérêt réels baissent dans une Europe périphérique assommée par les dettes et dans une Union qui, dans son écrasante majorité, souffre d’une croissance…

Par Michel Santi

Le salut par le “politique”

mars 17, 2014 0

La plaie de notre temps se résume en une inéluctable décrue de la capacité industrielle de nos nations occidentales. C’est ce déclin qui est fondamentalement responsable de nos croissances anémiques, un temps masquées par la progression des endettements. Pour autant, serons-nous secourus par l’accélération des dépenses des marchés émergents et par le creusement de nos…

Par Michel Santi